jeudi 28 février 2008

09-02-2008


Parce que marcher dans Belleville.
Parce que vers l'absence.
Parce que à la rescousse des Marconi.
Mais pourquoi je ne te laisse pas tranquille ?
-

8 commentaires:

dine a dit…

les mots et les pavés! la révolution du printemps de pékin? :)

Tatiana a dit…

Hum.. Belleville, ma ville, mon quartier.. ça fait drole de voir ça ici, de se souvenir ;))) La photo en noir et blanc est tout bien contrastée comme j'aime.. C'est chouette d'avoir ton regard sur les choses que je vois chaque jour...

Miss S a dit…

Les pavés, splendides ! les reflets et les plis de l'eau, tout ça :)

Barbarette a dit…

Etonnant la justaposition n et b et couleur.
C'est dans belleville les petites annonces au mur comme ça ? Voyage voyage... au fil des murs, au fil de l'eau, me laisse donc porter :o)

nath a dit…

souvenir souvenir.. j'ai vécu quelques année dans le quartier de Belleville, quelques belles années.. j'ai bien aimé cet endroit. :-)

elgJyn a dit…

Dine >> whaaaa bien trouvé !!!!

Tat >> hehe moi, quand je vois de l'eau, de toutes facons... dommage qu'il y avait tout le temps des promeneurs, ca aurait gagné en voyant mieux la rue.

Miss S >> et sous les pavés.... ;)

Barbarette >> oui, ce sont les petites rues de Belleville. pas besoin que j'aille loin pour etre dépayser en fait... ;)
je suis aussi très étonné que l'alternance couleur/N&B fonctionne, je n'y croyai pas trop.

Nath >> pour l'instant, c'est le quartier dans lequel je me suis le mieux retrouvé. il a qque chose qui fait que je m'y suis bien senti. moins "oppressant" peut-etre ?

max sauter a dit…

c'est vraiment duel belleville dans tes yeux. chouette :)

Tatiana a dit…

Houlala.. alors Belleville t'attend quand tu veux,si tu t'y es bien senti ;))) J'aime que l'on apprécie mon quartier ;)))) YuYuuuu....